Petit pas à pas...

 

... De la jolie pièce commémorative de St Vincent 2000 (Concours monstrueux disparu depuis) présentée en apprêt humbrol couleur sable sur cette photo. Pas moins de trois sculpteurs se sont associés pour la concevoir; Bruno Leibovitz est l'auteur de Bonaparte, Andréa Iotti a sculpté la mûle, et Franco Busato le guide... Seule la mûle et fixée au socle, les deux personnages seront peins séparément.

   

Et on commence par...

...Bonaparte, personnage central de la scénette. Mis à part le visage peint de façon classique; terre de sienne brûlée, ocre jaune clair et blanc, le gris du manteau, le blanc de la culotte et le noir du couvre chef sont réalisés avec une seule et même couleur de base: Terre de Cassel Lefranc bourgeois. Couleur très sombre, quasiment noir, qui donne de beau gris bien chauds lorsqu'on la mélange au blanc de titane (culotte, pour laquelle une pointe de terre d'ombre brûlée a été rajouté) ou à une teinte chair (manteau). Utilisée pure, elle simule parfaitement le noir (bicorne) que l'on peut éclairer avec la même teinte chair que celle utilisée pour le manteau (quasi fini ici).

   

Les yeux:

D'aucuns les réalisent avant le reste du visage, pas de contre indication de mon point de vue, sauf qu'il faut dans ce cas, éviter la zone, ou peindre en commençant par le tour de ceux-ci (arcades, pommettes). Rien de tout cela chez moi. J'attends que le visage soit sec et pratiquement terminé. J’ai pendant sa peinture, passé de la Terre d'ombre brûlée sur le globe oculaire (photo ci-contre)...

...Pour un regard orienté, il suffit ensuite d'une fine touche de blanc cassé, ou de chair, appliquées aux repique 3/0. Dans le cas présent, il s'agit du même gris (clair) que pour le manteau. Au besoin, on reprend ensuite la pupille, avec un peu de terre d'ombre...

 

 
... vient ensuite le tour des sourcils, déssinés d'un fin trait de ToB...
... voilà, le visage terminé aprés un ultime affinage des paupières (fin trait de ToB et de TsB diluées)...  
... Le visage étant satisfaisant pour moi, il est temps de corriger les manques et les défauts du manteau. Un fin trait de terre de cassel pure et diluée, souligne chaque pli aux creux des bras et aux aisselles. En complément, j'ai souligné ces mêmes plis avec un mélange clair de TC et de teinte chair Mussini, estompé ensuite avec un pinceau brosse n°4...  
... voilà une autre vue du manteau, quelques salissures viendrons finir le boulot...Voulant me changer les idées, j'ai décidé d'en rester là pour l'instant, et je me suis attaqué à la ...